L’âne de Buridan

“Connaissez-vous cette histoire frivole D’un certain âne illustre dans l’école ?  Dans l’écurie on vint lui présenter Pour son diner deux mesures égales, De même force, à pareils intervalles ; Des deux côtés l’âne se vit tenter Également, et, dressant ses oreilles, Juste au milieu des deux formes pareilles, De l’équilibre accomplissant les lois, Mourut

Read More

Beauté de l’incertitude

Au tout début du premier tome de Le Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien, Vladimir Jankelevitch observe, interrogativement : « Comment expliquer l’ironie passablement dérisoire de ce paradoxe : que le plus important, en toutes choses, soit précisément ce qui n’existe pas ou dont l’existence, à tout le moins, est le plus douteuse, amphibolique et controversable ? » Il met ainsi le

Read More