Lire

Au droit, je préfère le courbe,
Au carré l’arrondi.
La pudeur sensuelle des lignes qui se rapprochent :
Asymptotes et caresses ;
Le mouvement timide des lèvres qui se joignent,
L’amour que font des mains les doigts entrelacés,
La spirale, gracieuse et dansante,
Souple et mouvante comme la vie.

A ce propos

Your Message...Your name *...Your email *...Your website...

Laisser un commentaire