Scarifications

  Sur le pain qui cuisait j’ai scarifié un cœur. La farine était blanche, le pain noir, l’entaille couleur de chair, Et j’ai pensé à ces visages : Ces visages blancs créés par des mains noires, Yeux en amande et coiffures de geishas, Que des hommes, au delà des mers, ont sculptés.   Visages blancs

Read More

Tangente et dérivée

    De ce qui est vraiment important, De ce qui est vraiment essentiel, Jamais on ne sait tout : Quelle est l’intention ? Quel est le sens ? Est-ce vérité ou mensonge ?   Si peu sépare le déséquilibre de l’équilibre, Le vrai du faux, Le sincère de l’insincère, Le vivant du mécanique. Un

Read More

Eve, première mortelle

Quelques strophes lues de Eve, première mortelle, cet immense et magnifique poème de Charles Péguy, qui dit la femme et sa grandeur, l’homme et sa chute, racontés au travers du destin d’Eve, première femme, qui, contrairement à tous et toutes les autres,  « a connu d’innover le malheur » : Et moi je vous salue ô première pauvresse.

Read More

Au droit, je préfère le courbe

Au droit, je préfère le courbe, Au carré l’arrondi. La pudeur sensuelle des lignes qui se rapprochent : Asymptotes et caresses ; Le mouvement timide des lèvres qui se joignent, L’amour que font des mains les doigts entrelacés, La spirale, gracieuse et dansante, Souple et mouvante comme la vie.

Read More

Moucharabiehs

Dehors et dedans Souvent s’entremêlent. Il en naît des moucharabiehs Dans les courbes desquels J’aime vagabonder : Intérieur/extérieur du ruban de Moebius, Vide faisant tourner la roue au coeur de son moyeu ; Absence qui surgit au coeur de la présence, Présence qu’on perçoit au tréfonds de l’absence, Et tes lèvres, Qui sont le monde

Read More

Le drapeau

Rue de Grenelle, ce matin, Une culotte se dévoilait Au bout de longues cuisses que découvrait le vent. Sous la brise, la robe ondulait, Bleue et mouvante comme une vague Qu’emportait plus avant la houle des mollets Montant et descendant au rythme des pédales. En ce surlendemain de Quatorze juillet, Les trois couleurs passaient devant

Read More

Saut de l’ange

Ça n’est pas parce qu’il a des ailes, Qui retiennent sa chute, Que l’ange saute dans le vide. C’est parce qu’il saute dans le vide, Soutenu par sa seule foi, Que l’homme devient ange. Avec l’aimée, chaque jour je m’élance Dans le vide, confiant en elle et en moi-même, Sans garantie, sans assurance Autre que

Read More

Amour sans loi

 J’accueille actuellement (Très provisoirement) Une chatte nommée Lune.   Quand vient la nuit et que nous nous couchons, Lune se lève et vagabonde. A pas de loup, dans tout l’appartement, Elle se promène, calmement, Passant de lit en lit, Allant de couche de couche, Venant lover son corps tantôt ici et tantôt là.   Quand

Read More

Eaux de l’Alhambra

C’était à Grenade, Dans les jardins fleuris de L’Alhambra, Par une douce après-midi de printemps. Orangers et citronniers remplissaient l’air de leur parfum, Mille roses tachaient de couleurs  le bleu sombre du ciel Que venait souligner, comme un rimmel, le nacre de la Sierra Nevada. De tous côtés, l’eau dispensait sa fraîcheur sonore, Son murmure

Read More